Champ d'action

Participation politique et cyberadministration

La participation politique reflète l'engagement des citoyens dans la vie démocratique. Les développements techniques rendent possible de nouvelles formes de participation aux processus politiques et modifient les besoins des citoyens. En même temps, ils modifient les processus de participation politique et constituent de nouveaux forums qui fonctionnent différemment et permettent l'émergence d'autres acteurs. Ces changements doivent être pris en considération. Un accès sans entraves aux instruments de participation politique permet à tous les citoyens de s'impliquer de manière autonome dans la vie politique et publique.
Les médias contribuent aussi de manière essentielle à l'information de la population, à la formation de l'opinion et au contrôle de l'action de l'État. L'émergence des plateformes en ligne et des médias sociaux exerce une influence durable sur ces fonctions importantes des médias pour le débat public, car elle ouvre la voie à de nouveaux canaux de communication, à un échange interactif avec la population et à de nouveaux modèles économiques.
S’agissant de la numérisation des droits politiques, la sécurité passe avant la rapidité. La transparence et la fiabilité des systèmes utilisés sont continuellement améliorées.
Le but de la cyberadministration est d'utiliser les développements technologiques pour optimiser les tâches administratives, notamment au niveau des interactions entre les autorités, la population et l'économie. La cyberadministration contribue à rendre la Suisse très attrayante pour les organisations et les entreprises et à la doter d'une administration performante.

Contribution du champ d'action aux ODD


Objectifs du champ d'action [ 5 ]
1/5
Le service public dans le domaine des médias stimule la participation politique et renforce la démocratie

Les médias apportent une contribution essentielle à la formation de l'opinion et au bon fonctionnement de la démocratie. Des informations équilibrées, la transparence et la traçabilité des sources d'information constituent un fondement et permetten...

En savoir plus
1 Mesures
2/5
Les nouvelles technologies sont utilisées pour renforcer la participation politique de la population et de l'économie

La Suisse considère les nouvelles technologies comme une chance pour la démocratie. La numérisation peut stimuler la participation politique de la population et des divers groupes sociaux. La tâche principale de l'État est de préparer les données n...

En savoir plus
3 Mesures
3/5
La population et l'économie peuvent mener efficacement leurs démarches administratives en ligne

La population et l'économie doivent pouvoir mener efficacement leurs démarches administratives depuis n'importe quel endroit. Les prestations électroniques des autorités sont donc fournies de manière centralisée, sans qu'il soit nécessaire de conna...

En savoir plus
6 Mesures
4/5
Les modules de base et l'infrastructure pour un élargissement de la cyberadministration à l'ensemble du territoire sont disponibles au niveau national

Dans la cyberadministration, les services de base sont essentiels pour un traitement convivial et efficace des processus électroniques. La fourniture de services et d'infrastructures pour la gestion des identités et des accès ainsi que pour l'utilisati...

En savoir plus
4 Mesures
5/5
La mise en réseau est renforcée à tous les niveaux fédéraux

Dans le système fédéral suisse, l'échange d'expériences et la coopération sont particulièrement importants. Il convient de prêter particulièrement attention d'une part à la coordination entre la Confédération, les cantons et les communes, et d...

En savoir plus
2 Mesures