Construire numérique – L'avenir de la construction et de l'immobilier suisses

04.12.2018
Contribution de Peter Scherer
Publié dans:  Contruire numériquement, Smart city
Version originale en allemand

"Construire numérique" implique l'usage de nouvelles méthodes et processus, ainsi qu'un engagement accru.

La construction et l'immobilier suisses ont le potentiel d'augmenter leur efficacité non seulement sur le territoire national, mais aussi à l'étranger. En tant qu'objet de valeur, l'immobilier n'est à maints égards pas comparable à un produit industriel. Il a pourtant été partout reconnu que les bâtiments doivent être conçus de manière plus industrielle. Il convient donc d'améliorer la planification, la construction et la gestion. "Améliorer" signifie dans ce cas construire plus vite et plus avantageusement, dans une qualité égale ou supérieure.  

Pour accélérer le processus de planification et de construction, il faut surtout optimiser les opérations de chantier et accroître les taux de préfabrication. Il s'agit de terminer la planification avant la construction du bâtiment. Le processus de planification ne peut être amélioré qu'en optimisant la collaboration à plusieurs niveaux. Les formes et les types de collaborations entre les mandants et les mandataires sont concernés en premier lieu, les entreprises dans leur ensemble en second lieu.

Avec la numérisation, le secteur de la construction et de l'immobilier est contraint de s'engager davantage s'il entend générer de véritables valeurs ajoutées. Dans un avenir proche, les développements et innovations technologiques tels que l'intelligence artificielle apporteront d'autres optimisations.

Jusqu'ici, le secteur de la construction et l'immobilier n'a fait que prendre plus ou moins passivement connaissance de ces évolutions. Les développements globaux obligent les structures fédérales suisses à agir. Les standards internationaux et les entreprises actives au niveau mondial amènent les nouvelles méthodes de travail en Suisse et accélèrent le changement. Cette pression est encore renforcée par ceux parmi les acheteurs qui savent déjà où le potentiel se trouve. La qualité des bâtiments en Suisse est excellente en comparaison avec l'étranger. La question est dorénavant de savoir combien de temps il sera possible de la maintenir.

peter scherer
Peter Scherer
Leiter MAS Digitales Bauen, Institut Digitales Bauen, FHNW