Jamais sans nous

24.08.2017
Contribution de Giorgio Pardini
Publié dans:  numérisation, société

Version originale en allemand

Numérisation: E-ignorants ou personnes libres?

La numérisation ne représente pas un simple changement; elle a la puissance d'une véritable révolution. Non seulement elle innove en matière de processus de travail et crée de nouvelles règles économiques, mais elle a déjà commencé à mettre nos modes de vie sens dessus dessous. Ou peut-être dans le bon sens…

La numérisation recèle un potentiel immense. Aujourd'hui, elle peut prendre deux voies: soit elle réduit l'emploi et la prospérité en nous précipitant dans un monde du travail ubérisé et précaire, soit elle nous libère de nombreuses tâches, augmente notre bien-être et nous aide à devenir des personnes plus libres et plus avisées, dans une Suisse durable. Nous avons toutes les cartes en main.

Au syndicat Syndicom, nous croyons qu'il s'agit d'une vraie chance car la numérisation est ce qu'on en fait. Voilà pourquoi, ces dernières années, nous avons travaillé d'arrache-pied à des propositions en faveur d'une numérisation sociale et démocratique, par exemple pour un service public numérique et pour le droit au travail.

Dans "dialogue numérique", le mot le plus important n'est pas "numérique", mais "dialogue". La technique est passionnante; le dialogue vital. Nous devons construire la société numérique ensemble. A défaut, nous risquons de nous retrouver dans une Suisse E-ignorante.

Giorgio Pardini
Giorgio Pardini
Chef secteur Telecom/IT, Syndicom & Kantonsrat Lucerne