La numérisation – entre battage médiatique et réalité

04.10.2019
Contribution de Benjamin Talin
Publié dans:  compétences numériques, monde du travail, PME
Version originale en allemand

Il ne se passe pas un jour sans que le thème de la numérisation ne soit abordé sous une forme ou une autre. Pour les grandes entreprises en particulier, les mots et expressions tels que «intelligence artificielle», «internet des objets», «transformation numérique » font désormais partie intégrante de toute présentation.

Or, la réalité de l'économie suisse est tout autre. Les connaissances de base font malheureusement trop souvent défaut et de nombreux cadres se sentent dépassés, mis sur la touche et livrés à eux-mêmes. Le battage médiatique ne fait souvent que renforcer ces sentiments.

Une enquête menée par la Haute école d'économie de Zurich (Hochschule für Wirtschaft Zürich – HWZ) montre que nous sommes encore loin d'une économie numérique. 85% des PME suisses y sont qualifiées de «dinosaures numériques» parce qu'elles n'ont encore rien fait pour numériser des processus simples mais importants, comme l'expérience client ou les processus commerciaux.

Surcharge chez les développeurs économiques et les promoteurs régionaux

De nombreuses PME se tournent également vers les promoteurs régionaux et les autorités locales pour obtenir de l'aide. Cependant les entreprises qui nécessitent de l'aide sont trop nombreuses pour les fonds existants. Les médias soulèvent de nombreuses questions, mais les entreprises ont également besoin de réponses pour savoir comment procéder.

Cette proportion de 85% de toutes les entreprises représente bien sûr un défi de taille. Comment atteindre un si grand nombre? Comment couvrir autant de sujets concernant la numérisation? Et à quels partenaires neutres les entreprises peuvent-elles s'adresser?

La concurrence internationale modifie le marché

La numérisation n’a pas que des conséquences positives pour l'économie. La concurrence aussi peut en profiter pour s'étendre plus facilement dans d'autres pays. Des acteurs extérieurs peuvent ainsi s’implanter rapidement sur le marché suisse. Comme la majorité des clients se trouvent déjà en ligne (pour s’informer, comparer, acheter, etc.), la survie de certaines entreprises est remise en question si elles n’investissent pas dans la numérisation. Ce nouveau spectre d'une possible concurrence, qui peut même provenir d'autres branches, est généralement impossible à gérer pour une petite entreprise.

Conclusion

Des solutions suprarégionales doivent être trouvées pour traiter ces questions de manière plus large. Sinon, le fossé séparant les pionniers du numérique et les laissés-pour-compte sera si profond qu'il pourrait à terme représenter une menace pour l'économie suisse. Le développement économique régional et l'aide ciblée à apporter aux PME pour les informer et les amener à agir, mais aussi pour leur permettre de se préparer aux futurs changements, sont particulièrement importants à cet égard.

Benjamin Talin
Benjamin Talin
Fondateur MoreThanDigital.info