La Suisse sur le chemin des services intelligents

11.07.2017
Contribution de Xavier Studer
Publié dans:  sécurité, confiance, intelligence artificielle

Version originale

La révolution numérique s’achevant, il faut préparer l’ère de l’intelligence artificielle. Pour bénéficier de services proactifs de qualité, l’internaute doit accepter une certaine transparence en livrant en toute sécurité certaines données personnelles à des tiers. Il doit pour faire confiance à ses partenaires numériques, comme il le fait avec son banquier.

En tant que pays neutre situé au cœur de l’Europe, la Suisse peut faire valoir son expertise en matière de conservation du patrimoine. Une expérience à faire désormais valoir dans la protection des données sur internet en partenariat avec de grande entreprises internationales, qui pourraient utiliser une certification et des services suisses.

A l’heure de l’intelligence artificielle, l’utilisation des données individuelles par des tiers de manière hautement sécurisée va devenir essentielle pour qu’ils puissent proposer à l’utilisateur final des services de qualité dans tous les domaines de l’économie.

La question de la relation entre les différents interlocuteurs devient centrale. Plus que jamais, il doit être possible d’identifier sûrement les individus, qui ont intérêt à se présenter de manière claire partout dans le monde numérique pour faciliter leur authentification et garantir la sécurité de tous les échanges.

xavier studer
Xavier Studer
Blogueur indépendant