Les femmes dans l'informatique

26.12.2017
Contribution de  Alain Gut
Publié dans:  monde du travail, égalité des chances

Selon l'étude du WEF "The Future of Jobs", la numérisation va provoquer la disparition de 5 millions de places de travail, une évolution qui concerne particulièrement les femmes. La numérisation façonnera l'avenir de l'humanité et les femmes doivent être de la partie. Il appartient également aux décideurs politiques de s'impliquer fortement dans ce sens, à tous les niveaux.

Les femmes sont surreprésentées dans le secteur administratif, où la numérisation fera disparaître des emplois. En revanche, la demande en personnel augmentera fortement dans les disciplines MINT - précisément celles où les femmes sont absentes. Aujourd'hui, les femmes sont constamment sous-représentées dans les formations en informatique. En 2015, 12% seulement des diplômés dans ce domaine étaient des femmes. Celles-ci sont également sous-représentées parmi les spécialistes en informatique. Avec une proportion de 14,6%, la Suisse se situe dans le tiers inférieur par rapport aux pays de l'UE.

L'économie suisse a urgemment besoin de plus de femmes dans le domaine de l'informatique et chacun doit y contribuer. Les directions de l'instruction et de la formation ainsi que les hautes écoles pédagogiques doivent redoubler d'efforts pour garantir un enseignement non sexiste. Les employeurs de tous les secteurs doivent veiller à ce que les salaires et les possibilités de formation offerts aux femmes dans le secteur de l'informatique soient améliorés et qu'elles puissent bénéficier d'horaires de travail flexibles. L'informatique ne doit pas être conçue uniquement comme une discipline technique; il s'agit généralement d'une tâche axée sur le service. Elle doit être envisagée comme quelque chose qui s'apprend. Pour que les femmes soient davantage enthousiasmées par cette branche, il convient de mieux en présenter les applications et les avantages. Ces aspects doivent figurer au premier plan dans la description des formations et des programmes d'études.

Gut
 Alain Gut
 Präsident Kommission Bildung von ICTswitzerland