"security minded but open minded" dans l'innovation et la numérisation

06.09.2017
Contribution de Fridel Rickenbacher
Publié dans:  innovation, sécurité, confiance, industrie 4.0

Version originale en allemand

Dans le cadre de la numérisation et de l'industrie 4.0, une approche tenant compte de la sécurité et une conception globale des processus et technologies impliqués ne s'opposent pas dans tous les cas à un besoin d'innovations courageux et qui traduit une ouverture d'esprit.

Les innovations et les stratégies sur la numérisation ne peuvent pas se déployer sans prendre certaines précautions! Les nouvelles expériences (innovation, numérisation, industrie 4.0) doivent s'accompagner de mécanismes de sécurité. Lorsqu'on se lance dans des entreprises audacieuses et de nouvelles expériences, mieux vaut prévoir le meilleur dispositif de sécurité possible.

L'innovation et le développement doivent pouvoir reposer sur certains processus opérationnels et disciplines clés hautement standardisés ou spécialisés – p. ex. services de gestion dans le domaine des TIC, de la sécurité, des logiciels et du cloud –, qui peuvent aussi être sous-traités. Cela allège, libère et permet de réfléchir de manière innovante ou de mener une action de qualité pour concevoir de nouveaux modèles d'affaires et appréhender les transformations en cours.

Certes, le débat autour de thèmes tels que la sécurité, la sphère privée, la réglementation (p. ex. protection des données ou loi e-ID), la conformité, etc. peut paraître inutile ou parfois laborieux. Toutefois, il donne l'occasion de discuter de manière critique de la sécurité et de la protection des données personnelles ou commercialement sensibles, de mettre en lumière des processus dépassés , d'offrir un meilleur contrôle et de créer une confiance libératrice pour les nouveaux défis hautement dynamiques posés par la transformation et la numérisation.

Fridel Rickenbacher
Fridel Rickenbacher
Entrepreneur, directeur associé, VR