La Suisse saisit ses chances dans l'espace économique virtuel international

Début 2020, l'Union européenne (UE) a adopté son nouveau programme de travail. Elle s'est notamment dotée d'une stratégie visant à façonner l'avenir numérique de l'Europe en promouvant une économie équitable et compétitive, en créant des espaces de données européens et en développant davantage l'intelligence artificielle (IA). La Suisse est étroitement liée à l'Espace économique européen. En parallèle, les produits et services numériques gagnent également en importance dans les relations commerciales avec d'autres régions. La Suisse suit l'évolution de la réglementation, en particulier dans le domaine de l'IA et de l'économie numérique, ainsi que la création d'espaces de données dans l'UE. Elle observe aussi les développements numériques sur d'autres marchés internationaux importants pour le pays. A cette fin, la Suisse mène un dialogue actif avec la Commission européenne, avec d'autres pays ainsi que dans le cadre d'organisations internationales comme l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Au sein de l'OMC, la Suisse participe activement aux négociations plurilatérales sur le commerce électronique, afin de promouvoir le commerce numérique, de réduire les barrières commerciales et d'élaborer des principes de base communs pour la réglementation intérieure. L'objectif visé est de tirer profit des opportunités offertes par ces marchés numériques et ces espaces de données, et d'éviter les risques d'exclusion et de pratiques déloyales.