Le service public dans le domaine des médias stimule la participation politique et renforce la démocratie

Les médias apportent une contribution essentielle à la formation de l'opinion et au bon fonctionnement de la démocratie. Des informations équilibrées, la transparence et la traçabilité des sources d'information constituent un fondement et permettent aux habitants de la Suisse et aux Suisses de l'étranger de se forger une opinion fondée en toute indépendance et de s'engager politiquement.
Mais de nouveaux risques apparaissent aussi dans un monde des médias numérisé, mondialisé et toujours plus fragmenté, alors que la population se détourne de plus en plus des médias classiques au profit d'offres numériques. La fonction des médias pour la formation démocratique de l'opinion est de plus en plus mise à l’épreuve par la diffusion massive de désinformation ciblée et de discours haineux dans les médias sociaux. La crédibilité des contenus journalistiques peut être réduite par ces phénomènes qui, à long terme, peuvent avoir un impact négatif sur la confiance dans les principes et les institutions démocratiques.
Dans ce contexte, le service public des médias joue un rôle encore plus important qu'avant pour mieux comprendre l'environnement politique et social. Pour remplir ce rôle, le service public doit être indépendant, fiable et de qualité et s'adresser à l'ensemble de la population qui, de son côté, se détourne de plus en plus des médias classiques au profit des offres disponibles sur internet. Le service public favorise la compréhension mutuelle, la cohésion et l'échange entre les différentes régions du pays, les communautés linguistiques, les cultures, les religions et les groupes sociaux, et tient compte des particularités du pays et des besoins des cantons. Il soutient la participation politique autodéterminée et renforce la démocratie et le respect des droits fondamentaux. La Suisse promeut en outre un journalisme éthique de qualité.